0 In Japan/ Uncategorized

Errances à Fushimi Inari

PIC_8818De retour à la gare de Shinagawa, nous prenons le train pour nous rendre à Fushimi Inari. Ce sont de jolis trains moins moderne qui desservent notre destination.PIC_8768

PIC_8776

Signalétique Hello Kitty dans le train

Nous sommes entourés de nombreuses jeune filles vêtues de yukata (kimono d’été) colorés qui se pressent au temple et prennent la pose à tout va.

PIC_8778 PIC_8780 PIC_8782
A l’arrivée, au pied du temple nous sommes attirés par les fumées des stands de nourriture que nous humons avec envie. Le Japon et sa possibilité de manger à toute heure de la journée, quel plaisir pour des amateurs de cuisine comme nous ! Durant tout le séjour nous grignotions à chaque heure quelque chose tant les possibilités sont à chaque coin de rue. Ici de nombreux stands proposaient différents plats, nous avions choisi de prendre une brochette de crabe et des yakitori (brochettes de poulet).

 

PIC_8788

PIC_8794 Fondé en 711, le sanctuaire shintoïste, Fushimi Inari est dédié au Kami (dieu) Inari, déesse et protectrice du riz et des céréales. Le shintoïsme est la principale et la plus vieille religion du Japon, c’est une religion polythéiste et animiste avec comme grand concept le caractère sacré de la nature.

PIC_8784 PIC_8796

Le sanctuaire Fushimi Inari est surtout connu pour son sentier menant a la montagne a 233 mètres où se trouve le temple qui se fait sous des milliers de tori rouges (structures en bois) alignés les uns après les autres, on en compterai environ 5000. L’ascension peut prendre deux à trois heures aller/retour. Ces toris sont des dons de riches familles ou entreprises au temple. Au dos de chaque tori on peut voir les noms des donateurs en japonais. Les statues de renards qui se trouvent un peu partout représentent les messagers de la déesse Inari.PIC_8804

PIC_8805PIC_8798

Apres avoir passé un temple, nous commençons l’ascension parmi les toris sans trop nous presser, observant les couples de jeunes japonais qui prennent la pause en habits traditionnels sous la camera de leur téléphone au bout d’un « selfie stick ».
PIC_8832
PIC_8809
PIC_8828Le chemin pour atteindre le sommet vous plonge a travers les bois, au milieu des arbres et bambous et de modeste petits temples. C’est une telle bouffée d’oxygène, le silence qui y règne, l’odeur de la mousse des arbres mêlée a celle de l’encens, le chant des oiseaux. On se sentait tellement bien, le temps y était suspendu,un vrai ressourcement. Nous ne croisons que quelques personnes en chemin, profitant du calme qui régnait sur la foret.


PIC_8838 PIC_8839 

PIC_8848
Mon conseil: Pour profiter au mieux du lieux et prendre le temps d’effectuer l’ascension, prévoyez de venir au petit matin par exemple ou en fin d’après-midi avec un créneaux de trois heures pour être large. Et surtout évitez, comme nous, de faire trop de choses dans la journée sous peine de ne plus avoir assez de forces pour aller jusqu’au bout du sentier.

PIC_8890

PIC_8844

Bassin d’eau pour se purifier avant de prier

PIC_8849

PIC_8846

La fatigue s’emparant de nous, nous nous arrêtâmes en chemin dans un salon de thé surplombant le décor. Cet établissement en bois nous plongeait dans une sensation enivrante de calme et de relaxation. Assis a même les tatamis nous commandâmes chacun un thé matcha et une douceur japonaise. Nous restâmes un long moment a rêvasser, reprenant des forces avant de redescendre car nous n’avions plus l’energie suffisante pour terminer l’ascension.

PIC_8873

Thé matcha

PIC_8853 PIC_8861
PIC_8880La descente fut plus facile et tout autant agréable puisque nous avions pris un chemin différent. Nous croisons en chemin des petites boutiques qui vendent des toris en décoration, de modestes temples et autres salons de thé.
PIC_8898

PIC_8897

Des centaines de mauvais augures que les japonais accrochent ici pour l’annuler et se débarrasser des mauvaises prédictions.

PIC_8902

Si vous piochez un mauvais augure il faut le replier et le nouer autour d’une corde pour qu’il reste accroché, ainsi celui-ci sera annulé.

PIC_8904

PIC_8910Pour finir la visite nous nous arrêtons dans une petite boutique vendant des Tanukis en porcelaine. Les fameux Tanuki, sont des animaux de la mythologie japonaise représentant l’esprit de la foret ayant des pouvoir magiques. Ils sont très populaires dans l’archipel et vous les trouvez souvent devant des devantures de magasin pour porter chance et bonne fortune. Une de ses particularités est la prépondérance des ses testicules comme on peut le voir sur ses statuettes signe de prospérité et de réussite, elles peuvent s’élargir à profusion ! Dans la réalité le Tanuki est la représentation du Chien Viverrin.

Nous reprenons le train, puis le bus en direction de notre Ryokan, pour nous reposer un peu avant de parcourir les ruelles de Kyoto.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply
    Eugenie
    27 août 2015 at 10:24

    Quel dommage que vous n’ayez pas pu faire toute la balade, mais ca se comprend, il faut vraiment prévoir de le faire et ne pas trop se fatiguer avant. Par contre je ne m’etais jamais arrêtée dans les petits salons de thé. Ca me donne envie de le faire la prochaine fois !

    • Reply
      Safaa chan
      27 août 2015 at 12:42

      Oui maintenant avec le recul on regrette de ne pas s’être mieux organisés pour cette visite, la prochaine fois ! Oh les salons de thé valent vraiment une petite halte, c’était tellement apaisant.

  • Reply
    Alice
    27 août 2015 at 12:32

    Je ne suis encore jamais allée au sanctuaire Fushimi Inari, je crains haha!
    Par contre tu as mis deux fois le texte explicatif pour les tanukis! Sinon les tanukis sont représentés avec de grosses testicules car… c’est vraiment gros en fait! xD (car c’est un animal très territorial il me semble). Bon par contre sur certaines estampes ils abusent totalement sur la grosseurs des testicules du tanuki, genre des tanukis qui se servent de leurs testicules comme d’une couverture… c’est spécial haha.

    • Reply
      Safaa chan
      27 août 2015 at 12:40

      Ohlala merci Alice, mon texte a eu un bu quand j’ai déplacé la photo merci en tous cas de l’avoir remarqué.
      J’avais aimé l’anime Pompoko sur les Tanukis, tu l’as vu ?
      Je te conseille vraiment cette balade, c’est très beau.

    Leave a Reply